• Paysages d'hiver

    Il y a quelques temps, j'ai eu un remplacement un peu mal fichu. En début de semaine, j'étais en maternelle, avec une classe de petite et moyenne section, et en fin de semaine, j'étais en élémentaire, avec des CE1-CE2.

    Bon, on s’adapte hein, c’est juste un peu plus de boulot que d’ordinaire, et surtout plus d’organisation… Et puis les gamins sont sympas, et les collègues aussi, alors je n’avais pas trop à me plaindre.

    Toujours est-il que j’ai eu envie de me lancer un petit défi : proposer la même activité à mes maternelles et à mes élémentaires. Bon, évidemment, je n’allais pas faire faire des multiplications à mes petits-moyens, ni demander à mes CE1-CE2 de tracer leurs initiales dans de la semoule…
    En revanche, pour ce qui est de la peinture, j’ai trouvé que ce serait intéressant de voir comment des enfants de 3-4 ans et des enfants de 7-8 ans s’approprieraient une même consigne.

    Et comme c’était l’hiver, j’ai choisi un standard de saison : le paysage d’hiver. 

     

    Paysages d'hiver

     

    Le concept est simple. On sépare la feuille en deux : une partie en blanc, pour représenter un sol enneigé, et une partie que l’on va travailler avec de la peinture bleue, pour représenter un ciel hivernal.

    On trace une lune blanche au milieu de ce qui va devenir le ciel, puis on entoure cette lune de ronds bleus de plus en plus foncés, pour obtenir un ciel dégradé.

    Une fois le fond terminé, on dessine un paysage en noir, puisque la nuit, les paysages son plongés dans l’obscurité et ressemblent à des ombres … Et on peut rajouter des empreintes de pas dans la neige (cette idée a énormément séduit les élèves, même si certains se sont un peu perdus, et ont rempli la neige de petits pas qui partent dans tous les sens )
    Evidemment, les deux classes n’ont pas travaillé de la même manière…

     

    Les paysages d’hiver en maternelle :

     

    Pour les maternelles, nous avons tout d’abord délimité la feuille. Ils ont peint en blanc la partie inférieure, puis ont tracé la lune dans le ciel.
    Ensuite, je leur ai présenté 5 pots de peintures avec différentes teintes de bleu. Ils les ont rangés de la couleur la plus claire à la plus foncée, puis ils ont tracé les ronds autour de leur lune, en respectant le classement des couleurs (et sous mon contrôle parce que quand il n’y a plus de pinceau dans un pot, c’est tentant de passer directement au pot suivant plutôt qu’attendre 20 secondes).

    On a laissé séché, puis avec de la peinture noire, ils se sont lâchés, et ont représenté ce qu’ils voulaient. Je les ai aiguillés en leur suggérant des arbres, un bonhomme de neige, une maison…

    Et ceux qui le souhaitaient ont pu dessiner des flocons de neige avec des feutres argentés.

     

    Ne vous méprenez pas, cette réalisation n’a rien de morbide! Le personnage en bas est un bonhomme de neige, et le bâtiment à droite est un moulin! (mais quand même, j’ai eu un peu peur )

    Et voilà une partie des réalisations des maternelles :

     

      

    Les paysages d’hiver en élémentaire : 

    Pour les élémentaires, j’ai procédé différemment. Ils ont, comme les maternelles, commencé par peindre le sol enneigé et la lune, puis dans leur petit pot, ils ont géré eux-mêmes les teintes de bleu. Je leur ai donné comme consigne de rajouter quelques gouttes de gouache bleue dans la peinture blanche, de mélanger, puis d’entourer la lune, et cela jusqu’à obtenir la couleur d’un ciel de nuit.

     

    Ils ont bien compris, le seul inconvénient étant que le seul bleu que nous avions était du cyan, du coup, pour avoir le ciel de nuit, ils ont mélangé le bleu le plus foncé qu’ils avaient obtenu avec un peu de noir. Sauf qu’une goutte de noir, ça fonce tout de suite énormément… Mais ils s’en sont plutôt bien sorti.

     

    Ensuite, comme pour les maternelles, ils ont laissé parler leur créativité pour créer leur propre paysage. Cette fois, je ne leur ai pas aiguillé, sauf pour les empreintes de pas dans la neige…

    Et voilà une partie de leurs réalisations :

     

    Et voilà, j’ai réussi mon petit défi, et je crois que je retenterais l’expérience, car j’ai apprécié voir les différences et les similitudes entre ces deux niveaux !

    Matériel :

    ·         1 Feuille canson A3

    ·         gouache blanche, bleue et noire

    ·         1 pinceau fin

    ·         1 pinceau épais

     

    Alors en voyant les rendus, qu’en pensez-vous? Vous avez une préférence pour ceux des maternelles ou des élémentaires? 

     

     

    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    1
    sol5
    Samedi 21 Juillet à 20:58

    J'aime beaucoup cette idée d'une même consigne avec différents niveaux de réalisation... Du coup, cela donne envie de faire fabriquer les bleus aux maternelles....

      • Dimanche 22 Juillet à 22:04

        Oui, c'était sympa d'avoir l'occasion de le faire

    2
    Ju
    Dimanche 22 Juillet à 23:11
    Bonsoir,
    Cette année j'ai fait peindre à mes PS MS un dégradé de gris. Questionnement : comment faire le gris ? Expliquer le dégradé. Certains enfants ont du faire 2 essais. Mais extra de les voir chercher et expérimenter ! La contrainte pour toi était sûrement la durée limitée. Belle idée : sans préjugés, les enfants nous épatent !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :