• La Grèce avec Thésée

    Coucou par ici!

    Bon, cela fait un moment que je vous le promets, alors voici la dernière étape de notre projet sur les contes européens (pour ceux qui ne voient pas de quoi je parle, voici le détail du projet : Un projet autour des contes européens).

    Et pour cette 5è période, mes moyens-grands et moi avons pris la direction de la Grèce. Bon, cette fois-ci, on s’éloigne un peu des contes pour découvrir la mythologie!

     

     

    Le mythe à partir duquel nous allons découvrir ce beau pays est un incontournable : Thésée et le minotaure.

     

    Coucou par ici!

    Bon, cela fait un moment que je vous le promets, alors voici la dernière étape de notre projet sur les contes européens (pour ceux qui ne voient pas de quoi je parle, voici le détail du projet : Un projet autour des contes européens).

    Et pour cette 5è période, mes moyens-grands et moi avons pris la direction de la Grèce. Bon, cette fois-ci, on s’éloigne un peu des contes pour découvrir la mythologie!

     

    Le mythe à partir duquel nous allons découvrir ce beau pays est un incontournable : Thésée et le minotaure.
    J’ai choisi cet album : Thésée et le minotaure, Christine Palluy, aux éditions Milan Jeunesse.

     

    C’est donc l’histoire d’un prince athénien, Thésée, qui découvre, horrifié, que son père Egée doit envoyer chaque année 7 jeunes garçons et 7 jeunes filles au roi de Crète Minos, parce que le fils de celui-ci est mort accidentellement alors qu’il était en visite à Athènes.
    Les 14 jeunes gens sont envoyés pour servir de repas au minotaure, un monstre à tête de taureau et corps d’homme, enfermé dans un immense labyrinthe.
    N’écoutant que son courage, Thésée se porte volontaire pour partir en Crète. En arrivant, la fille de Minos, Ariane, tombe sous le charme du courageux prince, et ne peut se décider à le laisser périr.
    Elle lui apporte donc une épée pour se battre contre le monstre, et une pelote de fil pour retrouver son chemin dans le labyrinthe…
    Grâce à cela, Thésée peut affronter et tuer le minotaure, et s’enfuir avec les 13 athéniens, et Ariane. 

    Cette histoire sera le point de départ de notre voyage, mais je pense leur faire découvrir Les aventures d’Ulysse, et plus spécifiquement celle d’Ulysse et le cyclope, ainsi que quelques uns des travaux d’Héraclès (oui, on est en Grèce, alors je ne dirais pas Hercule!).

    Je vous propose les quelques fiches que j’ai concoctées pour mes élèves :

     

    Les fiches pour le cahier de contes :

    ·         La fiche sur la Grèce : Télécharger « la grèce.pdf »

    ·         Les puzzles de la couverture :

    Télécharger « puzzle couv thesee ms.pdf »

    Télécharger « puzzle couv thesee gs.pdf »

     

    ·         Les images séquentielles de l’histoire : 

    Télécharger « sequentielles Ms.pdf »

    Télécharger « sequentielles Gs.pdf »

     

    ·         Les fiches sur le titre de l’album :

    Télécharger « titre MS.pdf »

    Télécharger « titre GS.pdf »

     

    ·         Les mots de l’histoire :

    Télécharger « mots de l'histoire thésée MS.pdf »

    Télécharger « mots de l'histoire thésée GS.pdf »

     

    Des activités en vrac :

    Télécharger « mots croisés MS.pdf »

    Télécharger « mots croisés GS.pdf »

    Télécharger « mots mêlés Thésée.pdf »

    Télécharger « son MI.pdf »

    Télécharger « recomposer mots syllabes gs.pdf »

    Télécharger « dénombrement MS.pdf »

    Télécharger « Se déplacer sur un quadrillage.pdf » (ce jeu rejoindra mes ateliers de manipulation)

     

    Télécharger « mémory des dieux.pdf »

    Un jeu de « mémory », où il faut retrouver les cartes qui vont ensemble : les cartes des dieux de l’Olympe, et les cartes de leur rôle. Par exemple, Poséidon est le dieu des mers, donc il faut retrouver la carte avec les vagues… J’ai simplifié leur rôle bien évidemment, pour que les enfants puissent reconnaître.
    (Par contre, je ne suis pas très satisfaite d’Athéna, que je n’ai pas su illustrer, du coup j’ai mis une chouette, car c’est son emblème, pour la sagesse, si vous avez une autre idée, n’hésitez pas!).

     

    A cela s’ajoutent des coloriages, que vous pouvez trouver sur le site de Lutin Bazar (c’est là que j’ai pris les illustrations pour les dieux grecs).

    Nous travaillerons également les labyrinthes, en motricité, avec les kaplas et les lego, puis sur fiches (il y en a de très chouettes par là).

    Je pense également leur faire travailler le graphisme avec les vases grecs (ça tombe bien, j’en ai une petite collection chez moi, que je vais pouvoir leur ramener…).
    Une activité que j’ai déjà faite par le passé et dont le rendu était très sympa, était de dessiner la moitié manquanté du vase grec, puis de décorer le haut et le bas du vase.
    Pour décorer la partie centrale, j’avais pris des photos des élèves en lutte (oui parce que du coup, je vais faire lutte avec mes élèves en sport), et j’avais collé une photo en noir et blanc sur le vase.

    J’avais trouvé cette idée sur le site de La classe de Mélusine, et le rendu est vraiment chouette! 

     

    Et n’hésitez pas à vous abonner ou à me suivre sur ma page Facebook pour ne rien louper à l’avenir! 

     

     

    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :